Mont Fuji, Japon

Mes aventures japonaises – part V : des contrées magnifiques

2 Comments
Carte Japon

Aujourd’hui, nous allons en prendre plein les yeux ! J’ai décidé de vous faire découvrir des contrées magnifiques, sublimes et relaxantes. Un peu de douceur, d’émerveillement et de calme, voilà ce que je vous propose de découvrir dans cet article.

MEOTO-IWA, LES ROCHERS MARIES 💕

(point en jaune sur la carte)

Oui, parce que des rochers peuvent se marier 😅. Pourquoi pas après tout ! Nous sommes dans le pays ou la nature et le romantisme ne font qu’un (enfin, avec l’aide des êtres humains 😁). Ici, ces deux petits rochers sont reliés joliment avec une corde en paille de riz, pesant tout de même plus d’une tonne ! Lieu sacré pour les fidèles du sanctuaire shinto de Futami Okitama Jinja, les deux roches ont de quoi vous faire fondre : elles sont si choupinous, si romantiques, si jolies et tellement photogéniques 📸. Oui, parce qu’on peut s’émouvoir en voyant deux rochers amoureux ❤, unis par une corde, dans la baie d’Ise.

Après avoir presque versé une larme en voyant cette scène d’amour magnifique, nous sommes allés visiter la ville voisine, Toba. 

Toba est réputée pour sa culture de perles d’huître, ramassées par les Ama, des pêcheuses sous-marines apnéistes ! Vous pourrez vous offrir une petite perle dans les nombreuses boutiques qui bordent la baie, elles sont très jolies et certifiées 100% locales.

A Toba, les restaurants de poissons sont aussi très nombreux 🥢. J’ai mangé la meilleure dorade crue de ma vie ! Et pourtant, je ne raffole pas vraiment de poissons crus, mais les Japonais ont l’art de sublimer des plats que je trouve “bof bof” à la base. La gastronomie ayant une place importante au Japon, ils connaissent parfaitement les associations de goûts et les différents assaisonnements qui rendront un plat inoubliable 😋

Meoto-Iwa, Japon

LE LAC DE TANUKI ET LES CHUTES DE SHIRAITO

(point en rouge sur la carte)

A quelques kilomètres de là, en remontant vers le nord-est, se trouvent d’autres paysages impressionnants. Je pense que, comme tout touriste qui visite le Japon, j’avais très envie de voir le Mont Fuji 🗻, alors nous avons fait une petite escale au lac Tanuki. Ce lac artificiel fait le bonheur des pêcheurs et des campeurs du coin 🛶. Il a également l’énorme avantage d’être sublimé par l’IMMENSE Mont Fuji qui se trouve juste derrière lui. Quand nous nous sommes rendus au lac, il y avait énormément de brouillard 🌫. J’avoue avoir été déçue, car je m’imaginais le voir clairement, mais cela n’a pas été le cas. Cependant, quand les nuages et autres nappes de vapeurs d’eau avaient la gentillesse de disparaître de temps à autre, nous avons eu la chance d’apercevoir le gigantesque volcan ! Il est incroyable et m’a complétement hypnotisé, même si je n’ai pu apercevoir qu’une partie de sa grandeur. C’est pas grave, je retournerai un jour au lac pour le revoir en entier cette fois (un Japonais anglophone nous a raconté que lui-même n’avait jamais pu voir le mont en entier, car il a très souvent la tête dans les nuages ☁).

Lac Tanuki, Mont Fuji, Japon

Quelques temps après, nous sommes allés voir les chutes de Shiraito 💧, ou cascades des fils blancs. L’eau qui y coule provient directement du sommet du Mont Fuji. Ce qui est impressionnant ici, ce n’est pas la hauteur des chutes (comme celle de Nachi no taki) puisqu’elles ne font que 20 mètres de haut. Par contre, leur largeur est de 150 mètres ! La végétation qui les entoure participe à la féerie du lieu, car nous avons l’impression que l’eau tombe des arbres qui surplombent les chutes. Cet endroit est apaisant et relaxant.

Shiraito-no-taki, Japon

SHUZENJI

(point en vert sur la carte)

Encore plus à l’est, se trouve la petite ville de Shuzenji. Sources, bambouseraies, temples ⛩ et ryokan, Shuzenji est une petite station thermale nichée au coeur des montagnes de la péninsule d’Izu. Ici, les promeneurs apprécieront les nombreux chemins de randonnées qui les feront passer par des endroits tout à fait magnifiques. La beauté de la ville réside aussi au bord de sa rivière. L’eau argentée, les roches grises, les rives couvertes de mousses, les bambous verts et le pont rouge vif composent un sublime paysage de carte postale. De plus, les nombreux temples de la ville invitent à la méditation 🧘‍♀ et participent à l’ambiance zen de Shuzenji.

Shuzenji, Japon

On continue ce voyage en douceur avec une playlist 100% zen, 100% douceur, 100% roudoudou.

MA PLAYLIST

Je ne rigolais pas quand je disais une playlist 100% Roudoudou. Ce dj français a connu un véritable succès à la fin des années 90 et au début des années 2000. Impossible de passer à côté de sa musique si, comme moi, vous avez fréquenté les cafés de l’hexagone (et même à l’international d’ailleurs). Roudoudou est hyper talentueux et propose des compositions alliant funk, disco, house et breakbeat.

Peace And Tranquility To Earth

C’est la chanson qui m’a fait découvrir Roudoudou. Si on n’est pas au summum de la tranquillité et de la paix avec ce titre, dites-moi où nous sommes ? 😁

Boboli

Boboli est un peu plus jazzy, et même plus orchestrale que la précédente. Elle mêle subtilement cuivres, cordes et scratch.

Le track dub

Un peu de dub pour finir, mais à la sauce Roudoudou, toute tranquille, mais qui peut permettre de s’ambiancer pour un début de soirée par exemple.

Voilà, j’espère que cette balade zen vous a détendu et apaisée. Et vous, quel est votre voyage le plus peace que vous ayez fait ?

On continue le voyage en photo sur Pinterest

Pour lire ou relire mes aventures japonaises, cliquez sur les photos 📸 ⬇

Kyoto, Japon
Kyoto, l'intellectuelle
Mont Koya, Japon
Au rythme du Kumano Kodo
Asakuza, Tokyo, Japon
Tokyo
Osaka
Osaka

2 thoughts on “Mes aventures japonaises – part V : des contrées magnifiques”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PINTEREST
INSTAGRAM