My absolute darling, Gabriel Tallent, éditions Gallmeister

My absolute darling

0 Comments

Ca y est, je l’ai enfin lu, quasiment d’une traite même. My absolute darling est un roman singulier, hyper addictif, dérangeant, violent et poétique.

L’HISTOIRE

Julia Alveston, alias Croquette pour son père et Turtle pour les autres et elle-même, habite avec son père Martin, dans une baraque pourrie sur les hauteurs de Mendocino en Californie. Elle est sauvage, antisociale, mal dans sa peau, dépourvue de toute estime d’elle-même. Elle n’a pas d’amis et ne cherche pas à en avoir. Les seuls échanges qu’elle a sont avec son grand-père qui vit dans un mobil-home juste à côté de chez elle, et avec son père.

Très vite, nous comprenons pourquoi Turtle est différente des autres filles de son âge. A 14 ans, l’éducation que lui inculque son père est terriblement malsaine. Il lui enseigne le maniement des armes, avec des entraînements quotidiens et difficiles, il la manipule, la torture, la viole, fait d’elle ce qu’il veut, car elle est à lui, elle lui appartient. Il l’aime plus que de raison, elle est son amour absolu. Elle n’a pas la possibilité de se construire, de devenir elle-même tant elle est possédée par son père. Pourtant, elle lui voue un amour immense.

Quand à Martin, c’est un homme violent avec un passé assez mystérieux. La relation qu’il entretient avec son père est compliquée et cache une histoire très sombre qui pourrait expliquer l’homme qu’il est devenu. D’ailleurs, il déteste que Turtle ait une relation normale avec son grand-père. Il déteste qu’il soit attentionné avec elle et qu’ils passent des moments ensemble. Il est survivaliste, cultivé, lettré, manipulateur, violent, cruel.

Un jour, comme prise d’une envie de découvrir le monde sans en avoir conscience, Turtle part à l’aventure et va faire une rencontre qui va changer sa vie.

CE QUI M’A PLU

Que ce soit dans les films ou dans les livres, j’ai énormément de mal avec les scènes de viol, je les supporte difficilement. Néanmoins, ici, je comprends pourquoi elles existent, pourquoi Gabriel Tallent a souhaité exposer le lecteur à cette violence. Elles m’ont mises très mal à l’aise, mais par leur biais, j’ai pu mieux comprendre l’amour et la haine qui existe entre ce père monstrueux et Turtle.

Heureusement, toute cette violence est contrebalancée par une écriture très poétique. Le simple fait que l’auteur décrive avec une grande précision toutes les fleurs, les végétaux qui entourent Turtle, ramène le lecteur dans une réalité supportable, voire belle. Cela nous donne l’occasion de respirer un peu.

Les personnages du livre m’ont beaucoup plu. Ils ont tous une importance, même si certains semblent être secondaires (comme la conductrice du bus scolaire par exemple). Ils apportent tous quelque chose à l’histoire et permettent de mieux comprendre Turtle et Martin (même si dès fois, c’est difficile).

En ce qui me concerne, je me suis attachée à Turtle. Elle est tellement paumée, détruite, mais a une force incroyable qui lui permettra d’accomplir tant de choses dont elle ne se sentait pas capable ou qu’elle n’envisageait même pas. Elle est une survivante, cruelle aussi par moment, mais terriblement attachante.

Un autre personnage m’a beaucoup ému dans le livre, c’est Cayenne. Je ne vous en dirais pas plus sur elle, mais je suis sûre que vous comprendrez pourquoi.

LA FORCE DU LIVRE

Gabriel Tallent a écrit une histoire violente, magnifique et déconcertante. Il a su plonger le lecteur dans un univers complexe, entouré d’une nature luxuriante, impitoyable et rassurante à la fois. Le livre est choquant et envoûtant. Il nous questionne, nous dérange, nous donne envie de hurler par moments, nous laisse impuissant face à cette violence. Il est à la fois très noir et d’une beauté déconcertante. Enfin, l’écriture est sans ambiguïté : Gabriel Tallent nous livre tout, ne nous épargne rien en gardant toutefois une élégance dans l’écriture qui nous permet de continuer, voire de dévorer l’histoire.

My absolute darling est un très grand roman.


One thought on “My absolute darling”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PINTEREST
INSTAGRAM