Cabanes plage des Dames, Noirmoutier

“Bloquées” à Noirmoutier

0 Comments

Je vais vous raconter une histoire incroyable, celle de 2 jeunes femmes innocentes, mais pleines de bonne volonté, qui se sont retrouvées malgré elles “bloquées” sur l’île de Noirmoutier.

Tout commença un dimanche matin à Pornic, une petite station balnéaire de Loire-Atlantique, où les deux jeunes femmes résidaient pendant leur long week-end de 4 jours. Elles avaient prévu une journée idyllique, faite d’insouciance et de découvertes sur l’île de Noirmoutier. Puis, avant de repartir, elles iraient à la poissonnerie s’offrir quelques moules 😋, pour les préparer en marinière le soir même dans le petit appartement de Pornic, et rentreraient avant 21h, heure du couvre-feu à ce moment-là.

Pornic

C’est donc l’esprit léger qu’elles prirent leur voiture, musique à fond 🎤 et s’avancèrent vers Noirmoutier. Arrivées devant le passage du Gois, la copilote fut interpellée par un panneau lumineux, indiquant aux automobilistes les horaires des marées (il devait être aux alentours de 10h du matin). Surprises et un peu inquiètes, elles comprirent vite que le passage emprunté n’était accessible qu’à marée basse. Une question se posait alors : jusqu’à quelle heure pouvaient-elles faire marche arrière pour pouvoir repartir et préparer les marinières ? 🤔

Habituellement, ces deux jeunes femmes auraient demandé directement à Google pour trouver l’information. Mais là, il n’en était pas question 🙅‍♀️. L’information était trop précieuse pour être confiée à un moteur de recherche, c’est pour cela qu’elles décidèrent de se rendre immédiatement à l’office du tourisme de Noirmoutier-en-île pour obtenir une réponse claire de la part d’un être humain.

Chose faite en arrivant à l’office, elles demandèrent à la dame derrière le comptoir : “nous venons d’arriver sur l’île. Combien de temps avons-nous avant de pouvoir repartir ?”

Cette question leur paraissait compréhensible, d’autant que la dame prit les horaires des marées et leur annonça du tac au tac : “vous êtes bloquées jusqu’à 20h30” 😱

Bien, bien, bien… Tous leurs plans étaient compromis : pas de moules marinières 😭, mais surtout, impossible de rentrer à l’heure avant le couvre-feu, car la distance qui sépare l’île de Pornic est de 53,7 km, soit 57 minutes de route 😬

Faisant preuve d’optimisme, elles décidèrent de profiter de l’île à fond (de toute façon, que pouvaient-elles faire d’autre ? 🤷‍♀️)
Pour commencer : promenade sur l’Étier du Moulin avec d’un côté des marais salants et de l’autre des bateaux en bons et très mauvais états, puis déjeuner dans une petite crêperie bien sympathique de Noirmoutier-en-île.

Noirmoutier, chemin de l'Etier du Moulin

Pour continuer cette journée agréable, elles décidèrent, sans se presser (elles avaient le temps 😅 ) de se balader au bois de la chaise, puis de découvrir la plage des Dames et ses jolies cabanes qui apportent un côté bucolique et charmant à ce paysage de carte postale.

Que faire ensuite ? Une petite collation à la terrasse d’un café serait idéale pour se rafraîchir par ces températures printanières 🍹. Alors, elles prirent le temps, se prélassant en regardant passer les gens et le petit train de la ville, tout en sirotant un thé glacé et un jus de pomme. Qu’il faisait bon de ne pas avoir à regarder sa montre (même si la menace de prendre une amende de 135€ pour non-respect du couvre-feu pesait sur leurs petites épaules innocentes👮).

La suite de la journée se déroula au cœur des marais salants de l’île 🧂, et plus précisément à l’Epine. Insouciantes, elles marchèrent au milieu des marais, prirent quelques photos 📸, ce qui n’étaient pas du tout au goût des avocettes élégantes et des échasses blanches qui leur faisaient bien comprendre qu’elles n’avaient rien à faire là 🙅‍♀️, et qu’il serait bien aimable de quitter les lieux sur-le-champs (ce qu’elles firent, car elles n’aimaient pas du tout se faire engueuler, et encore moins par des oiseaux en colère).

Marais salants Noirmoutier
Marais salants Noirmoutier

Mine de rien, les heures défilaient, et il était temps pour elles d’aller une nouvelle fois déguster une galette dans un petit resto de la Guérinière. Elles n’avaient pas choisi cette ville au hasard car elle était proche de la sortie de l’île ! Ainsi, elles pourraient gagner du temps pour rentrer le plus vite possible avant l’heure fatidique 🌙

Arrivées tôt au resto (à 19h, mais qui mangent à 19h ?) elles profitèrent de la terrasse et s’offrirent un petit kir pétillant pour commencer 🥂. Le restaurateur s’avança vers elles pour prendre leurs commandes, et l’une d’elles, la plus prévoyante, lui demanda confirmation sur l’heure à laquelle elles pouvaient enfin quitter l’île. “20h30 c’est bien cela ?”
La réponse du restaurateur fut très précise : “oui, si vous passez par le passage du Gois. Sinon, vous pouvez toujours prendre le pont”.

Mais whaaaaaaaaat ? 😲 Il y a un pont ? 😮 Première nouvelle ! 😦 Vous l’aurez compris, mon amie et moi, avons découvert 10h après notre arrivée qu’il y avait un pont qui relie l’île au continent. 10h certes de découvertes, de balades et de bons moments, mais 10h quand même !

Alors oui, nous avons eu une mauvaise information de la part de la dame de l’office, mais quand même, pendant tout ce temps, nous avions une carte, avec les deux routes dessinées très clairement pour accéder à l’île 🤦‍♀️

Résultat des courses : nous n’avons pas pu manger nos moules marinières 😭 mais nous n’avons pas eu d’amende, car nous n’avons pas croisé de “Gendarmerie nationale vos papiers bonjour” 🙂

Voilà, si vous décidez de visiter l’île, vous êtes prévenus !

Blague à part, je vous recommande vraiment de visiter Noirmoutier : c’est un havre de paix, avec une biodiversité très riche et préservée, vous passerez de bons moments tantôt à la plage, tantôt dans les bois et dans les marais. Et si vous arrivez à quitter l’île 😅, allez faire un tour sur la côte de Jade découvrir les pêcheries, ces petites cabanes de pêcheurs en bois typiques de la région, elles sont magnifiques 😍

Pêcherie, côte de Jade

Allez, pour coller au thème de l’article, voici une playlist 100% pont 🚣‍♀

MA PLAYLIST

Red Hot Chili Peppers, Under The Bridge

Un classique de chez classique ! Under the bridge a bercé ma jeunesse et je ne me lasse toujours pas d’écouter cette chanson magnifique. Il paraît d’ailleurs que les Red Hot vont sortir un nouvel album bientôt. C’est trop cool, j’ai hâte de le découvrir !

Feu! Chatterton, Le Pont marie

Une petite chanson sympathique du groupe parisien, à découvrir.

Aretha Franklin, Bridge Over Troubled Water

Cette chanson est une reprise des très grands Simon et Garfunkel. Aretha Franklin l’emmène plus loin, grâce à sa voix hors du commun qui lui qui lui a permis de remporter le Grammy Award de la meilleure prestation vocale R&B féminine.

Et vous, cela vous est-il déjà arrivé ce genre de mésaventure ?

Dites-moi tout dans les commentaires.

Et comme d’habitude, retrouvez encore plus de photos sur mon compte Pinterest.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PINTEREST
INSTAGRAM