New York, Manhattan

La seconde fois à New York

0 Comments

Neuf ans après mon premier voyage, me voici de retour ! Cette fois, j’ai envie d’en voir plus, d’aller au delà de Manhattan, au-delà de la ville.

BROOKLYN

Nostrand Avenue

C’était notre quartier, celui où nous avons séjourné pendant notre voyage. Un quartier vivant, populaire, jonché de delicatessens, de bazars et de fast food créoles et cajuns. A la sortie du métro, un prêcheur clame ses prédications, les habitants vaquent à leurs occupations, discutent au pied de leurs immeubles, et la musique résonne dans toutes les rues du quartier (surtout de la soul et du funk). Les murs sont graffés, taggés, parfois sur des fresques géantes, souvent à l’effigie de personnalités ou de leaders noirs-américains (comme Malcom X, Rosa Park ou encore Jay-Z et Notorious Big, natifs du quartier). Quelques bars branchés, cavistes ou nouvelles bakeries font leur apparition discrètement, laissant présager de la prochaine transformation du quartier, due à la gentrification de Brooklyn.

J’ai adoré ce quartier et j’ai adoré y séjourner. L’ambiance, les gens, les sons, le street art, j’étais complétement dans mon élément. J’espère qu’il ne changera pas trop vite, même si je sais qu’en tant que touriste, je participe aussi à sa gentrification (et je suis loin d’en être fière).

New-York, Brooklyn, Nostrand Avenue

Brighton Beach et Coney Island

C’était l’un de mes regrets lors de mon premier voyage, ne pas être allée à Coney Island et Brighton Beach. Pour que cette journée soit parfaite, nous avons tout prévu : on commence par visiter le quartier Russe, on arrive à Coney Island avant le coucher du soleil, on mange un hot-dog et une barbe à papa sur la plage, on attend que le soleil se couche et on admire les lumières des manèges. Et bien tout s’est déroulé à la perfection 😃.

Déambuler dans les rues de Brighton Beach, c’est se retrouver en Russie sans avoir quitté New York. C’est lire du cyrillique, entendre du russe, manger russe, boire russe 🇷🇺. Alors forcément, vu qu’aucun d’entre nous ne sommes allé en Russie, nous étions très contents d’avoir un petit aperçu 😅.

Arriver sur Coney Island, c’est avoir face à soi un décor de cinéma ou nous sommes les acteurs 😎. Ce parc d’attractions est mythique ! Moi qui suis une trouillarde, qui ne supporte pas les manèges à sensation, qui traîne des quatre fers quand on me propose d’aller à la fête foraine, et bien j’avoue que cette fois-ci, j’étais super heureuse.

C’est vraiment beau, surtout quand il fait nuit. Les illuminations me font replonger en enfance, je veux rester ici toute la vie ! Sauf que, à un moment, le parc ferme, les lumières s’éteignent et tout le charme s’en va avec, donc on n’a plus trop de raison de rester ici finalement 😊. Mais vraiment, si vous avez le temps, foncez à Coney Island !

New York, Coney Island

MANHATTAN

La High Line, New York Public Library

Véritable balade suspendue au-dessus des rues de Manhattan, elle équivaut à notre coulée verte parisienne, et même directement inspirée de cette dernière (la classe 😎) ! Longue de 2,3 km, ces anciennes voies ferrées aériennes du Lower West Side, ont été aménagées en chemin bucolique et fleuri. L’impression de flotter au-dessus de la ville est vraiment géniale ! Voir le trafic d’en haut et les oeuvres des street artistes sur les façades des immeubles, qu’on ne pourrait voir d’en bas, est un privilège. Au bout de la High Line, je continue ma balade dans les rues de Manhattan, je m’offre un hot-dog, tourne la tête, et croise une foule déguisée en super-héros, personnages de mangas et de jeux vidéo. Génial, c’est le Comic Con !!! Je croise Yoshi, Batman, Harley Quinn, Son Goku et bien d’autres, j’ai l’impression d’être dans The Big Bang Theory, je savoure ma chance 😀.

New York, High Line

Puis je continue ma route, passe devant le building mythique du New Yorker, avec ses grosses lettres rouges, et pense aux illustrations de Sempé. J’entre ensuite à la New York Public Librairy, me promène en silence en admirant la beauté des salles. Pour finir, je décide d’aller faire un tour au Grand Central Terminal. Cette gare est magnifique ! Grande, bien sûr, et je ne peux m’empêcher de regarder le va-et-vient des voyageurs depuis le haut de l’escalier. J’ai dû resté planté là au moins 1h00 ! Allez savoir pourquoi…

New york Public Library
New York Public Library

World Trade Center

Impossible de ne pas y retourner. L’endroit que j’avais quitté 9 ans auparavant était en chantier, deux énormes trous rappelaient l’emplacement des Twins Tower. Aujourd’hui, deux fontaines de l’envergure des tours ont été construites, avec le nom des victimes gravées dessus. C’est impressionnant, et la Sky Line qui surplombe le lieu de commémoration est gigantesque ! Elle est belle, reflète le ciel bleu et les nuages, et en impose pas mal 👍.

LE QUEEN

Jamaïca Bay

Saviez-vous qu’il y avait une réserve ornithologique à New York ? Le Wildlife refuge propose une balade à travers les marais salants, pour observer (si on a de la chance) des rapaces, des hérons et autres bestioles (au loin, vous pouvez même apercevoir les buildings de Manhattan). Un petit bout de nature, très pollué certes, à cause de l’aéroport JFK tout proche, mais agréable. Nous finirons notre journée sur la plage de Rockaway, pour admirer l’océan et New York au loin.

New York, Jamaïca Bay

LONG ISLAND

Long Beach, Island Park

Allez hop, on continue notre escapade hors de la grosse pomme, direction le sud de Long Island ! D’accord, c’est une toute petite escapade, le temps d’une journée, parce que faire 3 629 km² en une journée, c’est compliqué 😬. Et oui, l’île est grande, comme tout d’ailleurs dans ce pays. Nous irons donc nous promener à Long Beach et Island Park. Ces deux petites villes sont ultras résidentielles. Vous voyez Desperate Housewives et Dawson ? Ok, on passera sur les références télévisuelles, mais c’est un parfait mélange des deux séries : de belles maisons dont quelques-unes sont sur pilotis. Beaucoup sont décorées aux couleurs d’Halloween, ce qui nous ravit d’autant plus 🎃👻. On respire mieux ici, on a l’impression d’être super loin de New York, et pourtant, nous sommes juste à côté. Ca fait du bien de voir autre chose que des buildings, de goûter un petit peu à une autre Amérique. Et déguster un cornet de frites sur la plage, c’est vraiment un gros kiff 😍.

Long Island, Island Park

Voilà pour ce petit tour d’horizon à ET autour de New York. Et pour finir en beauté, voici ma playlist de groupe made in New York.

🎶 MA PLAYLIST 🎶

Parquet Courts, Wide Awake

MA chanson de l’année 2018 (avec Childish Gambino, This is america, parce que faut pas déconner) qui m’a fait danser, chanter, foutu la pêche ! Originaire de Brooklyn, ils nous offrent des sons rythmés qui nous font bouger le popotin !

Grandmaster Flash, The message

Je ne pouvais pas ne pas mettre Grandmaster Flash dans cette playlist. C’est l’essence même du rap new yorkais, du Bronx plus précisément. C’est culte, c’est indémodable, c’est puissant !

Beastie Boys, Intergalactic

Originaire de Manhattan et de Brooklyn, le son des Beastie Boys est reconnaissable entre mille ! Cette singularité en fait un groupe mythique 😎. J’aurais pu choisir n’importe quelle chanson des Beastie Boys, mais ma faiblesse pour les robots m’a confortée dans mon choix, ce sera Intergalactic.

Bonne écoute 🎧 !

Pour voir plus de photos de mon voyage, rendez-vous sur mon compte Pinterest


One thought on “La seconde fois à New York”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PINTEREST
INSTAGRAM