Vue de Manhattan, New York

La première fois à New York

0 Comments

Nino le Pirate

Février 2008, je clique sur “Commander”, je reçois le mail de confirmation de la compagnie de vol : ça y est, j’ai mes billets pour New York !

Surréaliste pour moi à cette époque, me projeter 8 mois plus tard dans la ville la plus perchée au monde ! Je saute de joie 😀  

Octobre 2008 donc. Encore dans l’avion, nous survolons Manhattan. Vue impressionnante de ses buildings qui grattent le ciel, je n’en peux plus, je veux descendre !

Arrivés sur le sol new yorkais, nous sommes stupéfaits par les sons, celui des pompiers, de leur sirène si emblématique des Etats-Unis. Cette fois, ce n’est pas un rêve, nous y sommes !

Malgré un sévère décalage horaire dans les pattes, nous déambulons sur les trottoirs des rues new yorkaises. Sur Broadway Avenue pour commencer, car notre auberge de jeunesse se situe juste à côté (vers la 103ème). Etant donné que nous sommes sur l'avenue au mille spectacles, les affiches lumineuses des théâtres de Broadway ne doivent pas être loin, non 🤔 ? Nous marchons, encore et encore, et toujours par l’ombre d’un néon, d’une affiche pimpante, d’hommes et femmes sandwichs distribuant des flyers pour la promo d’un show. Pause : nous sortons notre cartoville chéri, et nous prenons aussitôt conscience de la grandeur de cette ville : c'est super loin ! C'est pas grave, on remet ça à plus tard 🙂

Demi-tour, nous sommes affamés et impatients de manger notre premier burger new-yorkais. A côté de notre auberge, nous avions repéré le Metro Diner, qui nous faisait de l’oeil. Grand comptoir, banquettes rouges en cuir dans la salle, carrelage en damier noir et blanc au sol, c'est le diner américain typique, nous sommes ravis ! Le patron nous installe. Il est le sosie presque parfait de Robert de Niro 😁. Nous dégustons notre premier cheese américain, bien balaise pour nos petits estomacs de frenchies, mais tellement bon 😋 ! Nous sommes rassasiés et allons nous coucher en ayant qu'une hâte, que le jour se lève enfin (le Metro Diner deviendra incontournable dans notre voyage, que ce soit pour les breakfasts que pour les burgers).

Comme toute première fois dans une grande ville, nous ne pouvions pas manquer les classiques, les inéluctables, ce qu'il faut voir absolument. Voici donc un petit tour des quartiers immanquables de la grosse pomme :

LA STATUE DE LA LIBERTE ET ELLIS ISLAND

J’avoue ne pas avoir été séduite à l’idée d’aller au pied de la grande Dame, la voir de loin me suffisait, mais l’un de mes compagnons de voyage souhaitait s’y rendre. Soit, allons-y ! Traversée mouvementée (j’ai le mal de mer, ce qui n'est pas terrible pour un pirate 🤢), je suis contente d’accoster. Du haut de ses 92,99 mètres, socle et torche compris, la cousine de Hulk (rapport à sa couleur 🤣) est impressionnante ! On se sent minuscule, on reste bouche bée devant sa grandeur et sa prestance. Puis, nous tournons la tête et découvrons la vue de Manhattan et les “waouh”, “c’est trop beau” fusent !

Statue de la liberté, New York

Nous laissons la statue accueillir les migrants (mouais, bon, peut-être plus maintenant) et nous nous dirigeons vers Ellis Island. Monument chargé d’histoire, l'émotion est là. Le lieu est rempli d'objets, de témoignages, de photos retraçant l'histoire de l'immigration aux Etats-Unis. Parfois, la violence des images et des objets exposés nous prennent à la gorge. Mes compagnons de voyage et moi-même visiterons ce lieu si emblématique chacun de son côté, sans un bruit.

TIME SQUARE

New York, Time square

Contraste saisissant avec Ellis Island : le bruit, les lumières, le capitalisme poussé à l’extrême, les scientologues qui distribuent leurs tracts, nous sommes à Time Square ! Go pour une séance de photo et de shopping ! De Macy’s au M&M’s World en passant par le Toys’r’us (ouvert à l’époque) nous voulons tout voir, même si nous ne sommes pas habituellement des férus d’emplettes à outrance.

Une fois fini et les bras chargés de sacs, nous sortons dans la rue, voyons Time Square de nuit, et sommes impressionnés par les lumières des écrans géants, des affiches des théâtres de Broadway, et dégainons nos appareils pour immortaliser ces instants.

HARLEM

Harlem se situe à Manhattan, mais n’a absolument rien à voir avec le reste de l’île. Le contraste est saisissant de part son architecture, son ambiance, et sa population. En nous baladant dans les rues, nous entendons des champs de gospel sortir des églises, regardons le noms des rues qui témoignent de l’histoire douloureuse des noirs américains (Malcom X street, Martin Luther King boulevard). A l’époque, en 2008, je me suis sentie intrusive dans ce quartier. J’étais la petite touriste qui venait voir de mes yeux d’ “anciens” ghettos pour mesurer la souffrance des gens. Je n’ai pas aimé cette sensation, même si j’ai adoré ce quartier par sa simplicité et son authenticité. Je n’ai quasiment pris aucune photo pour ne pas déranger. Neuf ans plus tard, j’y suis retournée, avec une vision bien différente, que je raconterai dans un prochain article 🙂

BROOKLYN

Je n’ai pas trop de souvenir de Brooklyn durant ce premier voyage à New York. Je me souviens de grande maison comme dans le Cosby Show (ami des années 90, toi-même tu sais 😉 ), décorées joliment de citrouilles, fantômes et autres monstres (période d’Halloween oblige). Je parlerais beaucoup plus longtemps de ce town magnifique dans mon prochain article sur New York, car nous y avons résidé, nous l’avons exploré de long en large, des quartiers bobos aux plus populaires (Brooklin, je t’aime 😘).

STATEN ISLAND

Pourquoi aller à Staten Island quand on a pas toute la vie devant soi ? Pour voir le couché de soleil sur Manhattan ! Le spectacle est fabuleux et vaut vraiment le détour. En plus, la traversée est gratuite ! Un conseil pour toutes les personnes qui ont le mal de mer : ne marchez pas dans le bateau pendant la traversée, même si vous avez perdu vos amis. C’est pas grave, vous les retrouverez à la sortie, et éviterez de sacrés désagréments 😁

WORLD TRADE CENTER

Il y a 11 ans, la Sky line n’existait pas. Le site était en chantier, entouré de palissade qui étaient néanmoins garni de vitres transparentes, pour permettre aux passants de regarder l’avancement des travaux. Mais à l’époque, il n’y avait que deux énormes trous, qui laissaient deviner l’emplacement des Twins Towers et leur envergure impressionnante. Voir cela a été très intense. Indéniablement, les images du 11 septembre 2001 nous reviennent en tête et nous prenons un peu plus conscience de l’horreur de cette journée. Aujourd’hui, le site est très différent mais toujours aussi impressionnant (je vous en parlerai dans un prochain article 😅

LE QUEEN

10 jours à New York c’est peu, mais nous avions absolument envie de mettre un pied dans le Queen. Alors, nous avons visité le musée du cinéma ! Nous avons pu doubler des scènes de films en yaourt, découvrir de nombreuse techniques de trucage, et voir des costumes ayant appartenu à des stars (mais je ne me souviens plus desquelles 🤔). Si vous avez le temps, allez y faire un tour, c’est un très joli musée.

CENTRAL PARK

J’ai une aversion pour les parcs depuis ma plus tendre enfance. D’une, parce que les bacs à sable sont glauques, et de deux, parce que depuis le jour ou je me suis fais piquer ma pelle rose par un congénère un peu plus âgé que moi (c’est facile de s’attaquer au petit hein !) je n’aime plus les parcs ! Si tu étais au parc derrière Notre Dame entre 1987 et 1989, et que tu étais le voleur de pelle, rends toi ! 😁

Mais heureusement j’ai grandi et je ne joue plus au bac à sable, alors je veux bien aller visiter le parc le plus célèbre du monde. Déjà, l’accueil est sympa : une multitude d’écureuils se baladent sur les pelouses et les chemins, essayant de mendier quelques petits morceaux de nourritures aux passants. Ce qui frappe ensuite, c’est ce silence au cœur de Manhattan. Certes, on distingue quand même quelques klaxons ou sirènes, mais les sons sont relativement discrets. Les joggeurs défilent, des nappes de pique-niques sont étalées sur les immenses pelouses, quelques barques flottent sur le grand lac, et les marchands ambulants de friandises et de hot dog habillent ce décor presque parfait. Faire un tour dans Central Park, c’est faire une pause au milieu cette jungle urbaine.

GREENWICH VILLAGE, UPPER WEST SIDE, ET LE RESTE DE MANHATTAN

Un dernier conseil : baladez-vous ! Visitez Greenwich village pour son côté charmant, allez au Washington square, sur l’Upper West side, goûtez aux donuts, cheese cakes, burger, pizza et hot dog, prenez le métro ! Profitez de Manhattan un maximum, parce quand vous retournerez à New York, rien ne sera pareil. Vous lirez cette ville d’une autre manière, l’aimerez tout autant mais chercherez à découvrir autre chose.

La première fois à New York est magique 🤩!

🎶 MA PLAYLIST 🎶

Moondog, Bird's Lament

Moondog, ce génie quasiment méconnu de son vivant (et encore trop peu à mon goût), a composé de nombreuses musiques à même les trottoirs de Manhattan, souvent à l’intersection de la 53e rue et de la 6e Avenue. Toutes ces compositions sont magnifiques, mais j’ai choisi Bird’s Lament, remixée par Louis Hardin, parce que j’ai découvert cet artiste grâce à cette musique. Elle est un hommage à Charlie Parker et son génialissime Take five, me transporte à chaque fois que je l’écoute, et est indéniablement new yorkaise. Il est vrai que choisir New Amsterdam aurait été plus approprié, mais que voulez-vous, il fallait bien faire un choix (tout ça juste pour vous recommander chaudement d’écouter aussi cette musique 😉)

The Stroke, Last Nite

The Stroke, avec Last Nite, pour dévorer du rock 100% New Yorkais 🤘. Pourquoi cette chanson en particulier ? Parce qu’elle me met une pêche d’enfer 😃

LCD Soundsystem, New York I love you But You're Bringind Me Down

Cette chanson est une véritable ôde à la ville. Une relation passionnelle entre elle et James Murphy, qui lui crie son amour et dénonce sa violence, ses inégalités sociales, sa folie. Au delà du texte poignant, cette chanson est juste sublime.

Bonne écoute 🎧 !

Et vous, c’était comment votre première fois à New York ? N’hésitez pas à partager votre expérience en me laissant un p’tit commentaire 😊

Pour voir plus de photos de mon voyage, rendez-vous sur mon compte Pinterest


One thought on “La première fois à New York”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PINTEREST
INSTAGRAM