Nem de Rocinha

0 Comments
Nem de Rocinha, Misha Glenny, éditions Globe

Imaginez-vous : un jeune homme, père de famille depuis peu, apprend que sa petite fille est gravement malade et a besoin de consulter les meilleurs spécialistes rapidement. Il vit à Rocinha, la plus grande favela de Rio de Janeiro, c’est un homme sans problème, travailleur, mais son salaire ne lui permet pas de couvrir les frais médicaux et le traitement sa fille.

Comment faire pour gagner de l’argent vite et facilement ? Il le sait, réfléchit beaucoup aux conséquences, mais n’a pas le choix. Il va monter tout en haut de Rocinha, là où habite le parrain, et lui demander de l’aide. Quelques années plus tard, cet homme, Antônio Francisco Bonfim Lopes (alias Nem) deviendra l’un des plus grands parrains que la favela n’est jamais connue 😲

L’histoire est incroyable quand même ! Cette ascension fulgurante, Micha Glenny nous la raconte grâce à une enquête passionnante, nourrie de témoignages et de rencontres avec Nem lui-même, dans sa prison ultra sécurisée. Il faut dire que le bonhomme est brillant : il comprend tous les codes de la parfaite organisation mafieuse spécialisée dans le trafic de drogue, il est très intelligent, accessible pour les habitants qu’il se met dans la poche, et intraitable en affaires (et accessoirement, il est macho, mais alors…Je ne vous raconte même pas à quel point 😉). Pendant « son règne », Rocinha était même devenu un endroit « branché » ou les touristes s’aventuraient (c’est fou quand même 😳). La violence n’est pas bonne pour les affaires et le parrain l’avait très bien compris. Bon, il reste quand même un gros mafieux et ne vaut mieux pas lui chercher des poux !

Le livre nous apprend beaucoup également sur la politique de la ville et sa gestion pas toujours très légale, ou pouvoir officiel et officieux entretiennent des rapports très, très ambigus. Micha Glenny s’intéresse aussi à l’organisation de la sécurité de Rio, car tout est lié ! Comment protéger une population quand police militaire et civile « se tirent dans les pattes », et quand les policiers eux-mêmes se corrompent facilement auprès des narco-trafiquants contre quelques réaux ? Tout ce système est complexe, et nous éclaire aussi sur la situation politique actuelle du Brésil.

Bref, si vous aimez les documentaires, les destins incroyables, ce livre est fait pour vous ! J’ai tellement été prise par l’histoire, que j’en ai rêvé : je me retrouvais au cœur de la favela en plein règlement de comptes ! Un rêve un peu agité, je dois dire, et j’étais bien contente de me réveiller dans mon lit ☺


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PINTEREST
INSTAGRAM